Spotlight Series

Birch Bark Coffee Co.

La compagnie autochtone Birch Bark Coffee est gérée et ouverte par Mike Marsolais-Nahwegahbow en avril de 2018. Il est un entrepreneur social, mais il se considère avant tout un entrepreneur autochtone.

L’idée pour cette organisation vient à suite de la frustration envers plusieurs avis d’eau potable à travers les communautés Premières Nations au Canada. Peu de personnes réalisent combien de personnes au Canada n’ont pas accès à l’eau potable dans leurs maisons. Ce problème touche plus de 27 000 personnes autochtones partout dans le pays.

Mike a décidé que sa mission serait de fournir de l’eau potable à autant de gens que possible. Pour chaque 40 sacs de café certifié biologique vendu, Birch Bark Coffee a promis d’installer un système de purification d’eau, fabriqué au Canada, dans une maison qui n’a pas accès à de l’eau potable.

Au début, Mike avait un rêve de développer une organisation qu’il utilisera pour s’aborder à un enjeu social. Ce n’était pas jusqu’à tant qu’il ait pensé du slogan « Le café fait une différence » qu’il a développé l’idée d’utiliser le café comme moyen de résoudre la crise d’eau dans les communautés de Premières Nations.

Le nom « Birch Bark» rend hommage à Birch Island, la ville natale de Mike. Tant que Birch Bark Coffee est encore dans ses débuts, l’organisation est déjà partie de niveau local à national. L’entrepreneur était même surnommé comme le prochain Starbucks de Premières Nations. L’idée était que l’entreprise prendrait un peu de temps pour se faire connaître. Le cas était l’opposée, car la cause que représente l’organisation est importante à plusieurs personnes.

L’entrepreneur planifie d’amasser assez de fonds pour équiper des communautés en entier avec des systèmes de purification avec l’aide de bénévoles. À cause de la popularité croissante de l’organisation, les 634 communautés Premières Nations reconnues auront accès à l’eau potable plus tôt que prévu.

« Quand nous regardons aux personnes autochtones, nous avons beaucoup de ténacité. Je crois complètement dans cette cause. Mon but ultime est d’amener l’eau aux communautés et voir leurs sourires.»

– Mike Marsolais-Nahwegahbow

Jusqu’à présent, le plus grand défi auquel Mike a dû faire face est la vitesse de de croissance de l’organisation. Il a commencé de développer un plan d’affaires après avoir ouvert en avril et il découvre que faire tout à l’envers peut compliquer le processus. Peu importe les difficultés, il est prêt à travailler pour changer les vies et les mentalités des gens. « Quand nous regardons aux personnes autochtones, nous avons beaucoup de ténacité. Je crois complètement dans cette cause. Mon but ultime est d’amener l’eau aux communautés et voir leurs sourires.»

Vivre dans un monde occidentalisé et colonisé est aussi une difficulté pour Mike. Ceci cause quelques communautés autochtones d’être méfiant vers les changements et les étrangers, avec légitimité. Pourtant, l’entrepreneur dit : « Je tiens à mon intégrité, j’ai dit que je vais le faire alors je le ferai. Je vais amener de l’eau potable dans chaque maison au Canada.»

Spotlight Series

Cheekbone Beauty Cosmetics INC

Saviez-vous que les écoles des Premières Nations du Canada reçoivent de 30 à 50% moins de financement par élève que les autres écoles ?

Read more